Nouveau contrat pour Bouygues au Royaume Uni

centrale biomasseBouygues annonce un nouveau contrat cette fois au Royaume-Uni avec la société AssetGen Partners, un fond d’investissement spécialisé. Ce contrat consistera en la création d’une usine de gazéification biomasse à Hoddesdon, un projet d’un montant de 110 millions d’euros.

Bouygues sera responsable de l’ingénierie, de la construction et de la fourniture des équipements de cette nouvelle centrale de 10 MWe tout en en étant responsable de l’exploitation et de la maintenance durant les dix prochaines années. Cette nouvelle centrale de production d’électricité par gazéification des déchets sera la plus grande du Royaume-Uni qui vise par cette construction à accroître son autonomie énergétique actuellement trop dépendante du reste de l’Europe.

Les travaux débuteront en juillet 2015 pour une date de livraison prévue en 2017, le contrat d’exploitation permettra à Bouygues de créer 17 emplois à temps plein ainsi que 110 personnes sur la construction de la centrale en elle même. Une création d’emploi qui fait plaisir à Londres qui voyait cette région de son pays fort désertée par les promoteurs.

L’expertise française dans le domaine énergétique est donc une nouvelle fois mise en évidence par l’entremise de Bouygues qui n’est pas actif que dans la téléphonie mobile. Ce nouveau type d’énergie par recyclage des déchets organiques par gazéification devrait permettre à toute une région de trouver une seconde vie dans leurs déchets tout en leur procurant une denrée devenue essentielle au 21ème siècle, l’énergie.

Reste maintenant à voir quel fournisseur d’électricité proposera cette source d’énergie, les marchés au Royaume-Uni sont fort différents de ceux que l’on connait ici en France et le prix de l’électricité est nettement supérieur à celui pratiqué dans nos contrées. L’arrivée de nouvelles centrales pourraient faire diminuer la note pour les consommateurs anglais qui actuellement dépendent fortement de l’énergie que le vieux continent leur fait parvenir depuis les centrales placées en Belgique et aux Pays-Bas.

A l’ouverture du CAC 40, l’action Bouygues perdait 0,27% dans une journée qui sera surtout en attente des annonces de la Fed aux Etats-Unis un peu après midi sur l’heure française.

 

 

 

You must be logged in to post a comment Login