McDonalds une nouvelle fois sur la sellette pour fraude fiscale

McDonaldsLes affaires financières sont devenues le coeur de l’actualité européenne depuis quelques années, à laver plus blanc que blanc, de nombreuses sociétés et Etat Européen sont tombés dans la fraude fiscale internationale et ce au détriment souvent des populations complètement impuissantes face aux agissements frauduleux des petits de ce monde.

McDonalds est dans la tourmente actuellement après avoir été mêlé au fameux LuxLeaks qui a permit à de nombreuses entreprises américaines d’éviter de payer des impôts en facturant une société de paille au Grand Duché du Luxembourg alors dirigé de main de maître par Monsieur Junker, l’actuel président de l’Union Européenne.

Durant les années 2009 à 2013, McDonalds, via un arrangement avec Monsieur Junker alors premier ministre luxembourgeois, a éludé pour environ 1 milliard d’impôts en faisant transiter ses bénéfices par une société luxembourgeoise. Suite à une plainte déposée par des syndicats et une organisation caritative, la Commission européenne vient d’ouvrir une enquête vis a vis du géant américain de la restauration rapide.

« La Commission a envoyé une lettre au Luxembourg pour leur demander de clarifier les faits », a dit la source, qui a requis l’anonymat.

On se rappellera que l’exécutif européen avait déjà ouvert une enquête concernant plusieurs dossiers de sociétés américaines comme Amazon ou Fiat en Italie par rapport à des accords qu’ils avaient fixés avec les autorités luxembourgeoises ces dernières années.

Cette nouvelle affaire prouve une nouvelle fois que les failles sont nombreuses au sein de l’Union Européenne au niveau fiscal et que de nombreuses sociétés aussi riches soit-elles  bénéficient de passes-droit évident auprès des autorités de certains Etats membres.

Gageons toutefois que cela se résumera plus que probablement en une petite amende bien loin de la fraude organisée si celle-ci devait être mise en évidence et que cela n’empêchera pas le groupe ou d’autres sociétés de profiter des petites faveurs de certains politiciens qui malgré les nombreux dossiers de fraude sont toujours en poste !

You must be logged in to post a comment Login