L’euro au plus bas depuis sa création

euroL’information n’a échappé à personne, l’euro va mal, il vient de tomber au plus bas de ces dix dernières années battant des records jour après jour. Actuellement aux alentours de 1,16$ pour 1 euro, il semblerait que les deux monnaies prennent la direction d’une parité dans les prochaines semaines et l’actualité ne va certainement nous donner tort.

Alors que la France s’embourbe dans des manifestations de soutien à la liberté d’expression suite aux terribles attentats qui visaient les dirigeants d’un journal satirique d’extrême gauche, l’Allemagne voit ressurgir son sombre passé sous les demandes de plus en plus persistantes de la Grèce d’être remboursée des prêts forcés et des pillages de la Wehrmacht sous l’occupation, pendant que la Grèce peine a constituer un gouvernement et laissant la place à une éventuelle sortie de l’euro à laquelle les allemands ne seront pas opposés. La Belgique se bat contre elle même avec des mesures prises par la nouvelle opposition lors de leur occupation du pouvoir qui ne plaisent pas à cette même opposition qui dirigea le pays ces 40 dernières années. De son côté, le Royaume Unis envisage de plus en plus de demander sa sortie de l’Union Européenne suite à des discordances de plus en plus marquées au sein de l’hémicycle bruxellois. La Suisse s’est enfin résignée à laisser tomber le franc suisse, lui qui mettait un point d’honneur à le maintenir aux alentours de 1,2 pour 1 euro.

Pendant ce temps, la relance économique se traine comme si cela arrangeait tout le monde cette situation, les juifs d’Europe quittent petit à petit l’Europe pour retrouver leur terre promise, les musulmans vivent dans la crainte de représailles vis à vis de leur communauté, les aides humanitaires vers l’Afrique sont de plus en plus rares vu les différents génocides en cours. Le Japon voit son économie toujours dans la crise alors que les Etats-Unis actuellement en période de paix (gageons qu’elle ne sera pas de longue durée) retrouve une croissance qu’elle avait perdu de vue ces dernières années mais toujours sur fond de discorde avec des mesures qui tardent à arriver.

Comment alors envisager l’avenir de l’Euro ?

Le dollar est une monnaie forte, vu la chute des matières premières, les investisseurs vont devoir petit à petit se tourner vers de nouveaux placements, il se pourrait que les industries européennes puissent bénéficier de cet situation. En effet, malgré une croissance très faible, de nombreuses entreprises tire leur épine du jeu et semble même montrer des possibilités de croissance très importantes. Si l’armement et l’aéronautique ont toujours la cote, de plus en plus de small caps semble marquer l’intérêt de grands groupes américains alors que le monde des médias semble intéresser au plus haut point les grands dirigeants Qatari qui cherchent à pérenniser leurs capitaux après la chute gigantesque du prix du baril de pétrole.

Nous pensons que la valeur actuelle du dollar va permettre à plusieurs entreprises de sortir le bec de l’eau, des rapprochements entre des sociétés américaines et européennes sont à prévoir dans les prochains mois avec toujours en ligne de mire les annonces des différentes banques centrales qui devraient dicter le tempo.

You must be logged in to post a comment Login