Le marché de l’énergie pousse les marchés européens en cette semaine pascale

energieLes bourses européennes sont au beau fixe en ce début de vacances de Pâques, si le BEL 20 a atteint son plus haut depuis 2008, le CAC 40 va de record en record.

Le marché de l’énergie était resté bien en recul sur le premier trimestre 2015 mais semble enfin se réveiller, si GDF Suez a profité d’une hausse de près de 5% aujourd’hui, il rattrape son recul du premier trimestre effaçant ainsi ses pertes financières.

Dans le même temps, le pétrole semble retrouver des couleurs suite à la résolution du conflit potentiel en Iran, un pétrole qui pourrait bien être l’attention des marchés dans les prochaines semaines car si il avait fort chuté, il semble reprendre du poil de la bête et pourrait bien reprendre ses pertes avant la fin d’année, soit un potentiel de plus de 100% sur quelques mois, une matière première qu’il faudra tenir à l’oeil du côté des amateurs de CFD qui pourrait bien trouver un moyen de renflouer leurs caisses si l’augmentation devait être marquée dans les prochains jours.

L’augmentation du prix du pétrole amène également un redressement du prix du gaz, une valeur très cher à GDF Suez actuellement leader mondial de l’énergie verte, une hausse du gaz devrait permettre au groupe de retrouver des soutiens financiers alors que la société mène une politique commerciale agressive en France actuellement sur le marché domestique du gaz et de l’électricité. Le groupe s’est en effet enfin décidé à conquérir des parts de marchés, une politique qui semble avoir tardé à être mise en place mais qui semble commencer à porter ses fruits.

GDF Suez qui reste donc une valeur de choix pour les investisseurs, le marché des fournisseurs d’électricité est de plus en plus compétitif, avec une valorisation de leur corps de métier, la société pourrait être gagnante sur toute la ligne alors que le groupe semble avoir prix beaucoup de retard sur les autres valeurs françaises ces derniers mois.

Les valeurs énergétiques seront donc à suivre dans les prochaines semaines et prochains jours, une résolution progressive des conflits frappant le moyen Orient, n’aura que des impacts positifs sur les valeurs pétrolières alors que l’accord conclu avec l’Iran sur son programme nucléaire devrait favoriser progressivement l’expansion du marché qui était actuellement toujours sous embargo des Européens et Américains.

 

 

 

You must be logged in to post a comment Login