Acheter des actions : combien faut-il mettre ?

Peut-on faire quelque chose  avec quelques centaines ou quelques milliers d’euros ?

Sur ce point, il faut être très clair. On peut commencer en bourse avec des moyens très modestes, même si ce n’est pas le Loto. : Les gains sont en proportion avec les sommes investies et on ne gagne pas des millions en investissant une poignée d’euro. Par ailleurs, des raisons pratiques font que des moyens trop faibles sont un handicap en Bourse.

Le problème ne vient pas du prix des actions. On en trouve à tous les prix, même à moins d’un euro (exemple pour ‘instant l’action Dexia).A l’autre extrémité, il y’en a qui valent plusieurs centaines voire milliers d’euros. Certaines entreprises pratiquent volontairement une politique d’actions chères, parce qu’elles ne cherchent pas à toucher le grand public. ; elles préfèrent garder un nombre restreint d’actionnaires appartenant à un cercle limité é de grands investisseurs.

La plupart des entreprises cotées, au contraire, veillent à rester accessibles à tous avec un prix de leurs actions de l’ordre de quelques dizaine d’euros. Si l’entreprise réussit, si elle grandit et ses profits augmentent, le cours de l’action peut s’installer de façons durable à des cours trop élevés pour de petits investisseurs ; les investisseurs prennent alors la décision de diviser les titres par deux, trois ou quatre, c’est-à-dire que, selon les cas, celui qui détenait une action se retrouve avec deux, trois ou quatre actions, chacune valant deux, trois ou quatre fois moins que précédemment.

Fondamentalement, cela ne change rien pour les actionnaires, mais la société peut espérer que ses actions, revues à un prix plus abordable, pourront s’échanger plus facilement : leur marché sera plus liquide.

La difficulté n’est donc pas de trouver des actions peu chères. Elle réside d’abord dans les frais annexes. Pour acheter ou vendre des actions, il faut passer par un intermédiaire (son banquier ou un courtier en ligne) : sa rémunération est proportionnelle au montant des opérations réalisées, mais un montant minimal est à acquitter de toute façon. Si vous achetez une action à 20 euros, vous devrez payer au minimum trois euros par transactions, cela veut dire que vous devrez attendre que cette action ait progressé de plus de 30% (soit 6euros : 3 euros de frais à l’achat, 3 euros de frais à la vente) pour envisager de pouvoir la vendre avec un gain. Proportionnellement, cela revient très cher d’avoir de petites lignes (autrement dit avoir de petites quantités d’action)

La question est d’autant plus importante qu’un investisseur boursier doit toujours diversifier ses risques. Il n’est pas conseillé d’acheter, même pour commencer des titres d’une seule société, quelle que soit la qualité de la société. Un accident est toujours vite arrivé. Même un petit portefeuille boursier doit compter au minimum 5 lignes. Je pense que minimum par action à investir doit être 1000 euros.

Donc  5 actions où on l investit 1000 euros et selon moi le minimum à investir.

Dans tous les cas de figure, quelle que soit l’importance de l’investissement initial, il ne faut jamais oublier cette règle de base : être bien sûr de ne pas avoir à toucher à cette somme pendant au moins deux ou trois ans. La bourse est un investissement qui s’inscrit dans la durée.

 

 

You must be logged in to post a comment Login